Corto Maltese ou la politique du détachement.

« Quand on lui reproche de ne pas voir la vérité, il répond qu’elle n’existe pas. […] En fait, c’est souvent le hasard qui le guide. Et il s’y soumet en disciple, sans fatalisme, mais avec une véritable intelligence de l’action. »